Cicatrice lors de l’augmentation mammaire ?

 

La chirurgie mammaire peut vous donner le décolleté de vos rêves, mais qu’en est-il des cicatrices ?

Il est inutile de tourner autour du pot : les cicatrices de la reconstruction mammaire sont inévitables. La peau, en effet, chaque fois qu’elle subit une incision, entame un processus de cicatrisation des tissus qui, inévitablement, produira des cicatrices. Ceux-ci, selon la profondeur et l’étendue de la coupe, seront plus ou moins visibles, mais il est certain qu’ils seront là.
Les personnes qui s’apprêtent à se faire refaire les seins s’inquiètent donc, à juste titre, des cicatrices, mais à cet égard, il y a quelques aspects à prendre en considération : premièrement, la taille des cicatrices dépendra du type d’opération ; deuxièmement, même si elles sont une source d’inconfort, elles peuvent toujours être éliminées grâce aux traitements esthétiques les plus appropriés.

Quelles sont les cicatrices d’une reconstruction mammaire ? Cela dépend du type de chirurgie

Trois types d’opérations peuvent être pratiquées sur les seins :

  1. L’augmentation mammaire, quand on veut obtenir une poitrine plus volumineuse
  2. La réduction mammaire, quand on veut au contraire la réduire,
  3. La Mastopexie, quand il suffit de la repositionner plus haut.

En fonction du type d’opération, les cicatrices seront différentes, pouvant toucher le pli inframammaire, le creux axillaire, la partie inférieure du sein ou la zone autour de l’aréole.
Il est bon de rappeler que dans le cas d’une augmentation mammaire, la taille des implants aura un impact significatif sur l’étendue des cicatrices.

Comment éliminer les cicatrices après une chirurgie esthétique des seins ?

L’apparition de cicatrices sur un sein resurfacé ne dépendra pas seulement du type d’intervention, mais aussi de la capacité de la peau à cicatriser efficacement et des soins postopératoires : soutien-gorge de maintien, nettoyage, pansements quotidiens et protection totale du soleil contribueront à faciliter le processus de cicatrisation et à réduire la visibilité des coupures.
Mais s’ils restent trop visibles et provoquent une gêne, des traitements esthétiques peuvent y remédier. Quel est le traitement esthétique le plus efficace pour éliminer les cicatrices d’une reconstruction mammaire ? Le laser ! Peu importe qu’il s’agisse d’un traitement fractionné, ablatif ou non ablatif. C’est le médecin esthétique qui décide lequel est le plus approprié.
Ce qui compte vraiment, c’est que le laser, éventuellement complété par de la lumière pulsée, soit capable d’éliminer les couches les plus superficielles de la peau, en stimulant les tissus à en produire de nouveaux, plus sains et plus lisses, et en contribuant à rendre la cicatrice de moins en moins visible.
Par ailleurs, il faut souligner que seules quelques séances sont nécessaires pour éliminer les cicatrices d’une reconstruction mammaire au laser, et que le résultat, une fois obtenu, est définitif.

Voir aussi : https://www.editoweb.eu/Augmentation-mammaire-en-Suisse_a34942.html

Laisser un commentaire

*

code