Se refaire les seins

L’augmentation mammaire (augmentation des seins Paris ) est une intervention chirurgicale visant à améliorer la taille et la forme du sein d’une femme. Le lifting des seins est une autre intervention chirurgicale qui permet d’élever et d’améliorer la forme des seins affaissés (ptose mammaire) en obturant la graisse transférée ou en implantant des prothèses. Cette chirurgie permet également de réduire la taille de l’aréole dans les cas où elle est très importante.

La mastoplastie additive est une opération de chirurgie esthétique qui permet d’augmenter le volume du sein grâce à l’utilisation de prothèses (en silicone). Il existe des prothèses de différentes formes et tailles choisies en fonction du rapport de la taille de la poitrine, des seins et d’autres mesures effectuées lors de la séance préopératoire qui permettront de choisir la prothèse la plus adaptée au patient. La surface de la prothèse peut être lisse ou rugueuse, contenant un gel de silicone cohésif de 5ème génération, de sorte que si la prothèse casse, le silicone reste stable et ne fuit pas.

Exigences préopératoires

Avant de subir l’opération de mastoplastie additive, des examens sont prévus. Pour les patients plus jeunes, une échographie est nécessaire, tandis que pour les femmes âgées de 35 à 50 ans, une mammographie est également recommandée, et en cas de doute, même une rmn. De plus, des analyses sanguines avec électrocardiogramme et radiographie pulmonaire sont recommandées. Elle nécessite l’achat d’un soutien-gorge de la taille de modelage établie à porter après l’intervention et les semaines suivantes. Suspension deux semaines avant l’augmentation mammaire de médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique, des oméga-3 et des anti-inflammatoires. Il est interdit de se faire opérer pendant le cycle menstruel. Commencez le traitement antibiotique la veille de l’intervention et pendant les 4 jours suivants.

Évaluation préopératoire

Pendant la phase d’évaluation du choix de la prothèse à insérer, le chirurgien esthétique prendra des photos sous trois angles différents (avant, profil et trois quarts), montrant quel type de prothèse sera inséré, leur position par rapport au muscle pectoral, où les incisions seront faites. L’insertion de la prothèse peut se faire par l’aisselle (la cicatrice sera cachée dans l’aisselle), par le périaréolaire (la cicatrice affectera la moitié inférieure de l’aréole) et enfin par la gorge du sein.

Positionnement de prothèses

Les implants prothétiques pour l’augmentation mammaire peuvent être placés au-dessus ou au-dessous du muscle granulo-pectoral. Pour les sujets particulièrement minces à peau très fine, il est conseillé de placer les prothèses sous le muscle pectoral afin que les implants soient moins visibles et que le sein soit plus naturel. Pour les sportives professionnelles, il est conseillé de les insérer au-dessus du muscle et au-dessous de la glande afin d’éviter tout déplacement ou déformation pendant l’activité sportive.

Technique opératoire

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale ou générale en salle d’opération, l’incision est tracée selon le programme choisi en créant une poche soit sous la glande mammaire soit au-dessus du muscle pectoral, précédée d’une infiltration de solution saline, d’anesthésie et d’adrénaline. Habituellement, la technique utilisée est le double plan ou le multiplan. Après l’insertion, le patient est placé en position semi-assise pour évaluer la forme et la symétrie de la prothèse. Les tissus mignons et sous-cutanés sont suturés en couches et l’opération se termine par un bandage ou un soutien-gorge conformant.

Les deux interventions, l’augmentation mammaire et l’élévation, peuvent être combinées et réalisées dans la même intervention.
La première consultation

Lors d’une première consultation, le chirurgien plasticien évaluera votre état de santé général, la fermeté de votre peau, la forme et la taille de vos seins. Il vous montrera également les différentes techniques chirurgicales et vous indiquera celle qui convient le mieux à votre cas.

Elle vous donnera également des instructions sur la façon de vous préparer à la chirurgie : règles sur la prise de nourriture et de liquides, le tabagisme ou la prise ou la suppression de médicaments et de vitamines ou de suppléments en fer si nécessaire.
L’intervention

Ce type de chirurgie dure entre 1 et 2 heures et se pratique en salle d’opération sous anesthésie générale. L’intervention commence par une petite incision qui se fait généralement autour de l’aréole ou dans le pli mammaire. Ensuite, une poche est créée où la prothèse est placée sous le muscle pectoral, ou dans son défaut sous le tissu mammaire.
Après l’opération

Après l’intervention, vous devriez avoir l’aide d’un compagnon ou d’un membre de votre famille pour vous aider pendant quelques jours. Après une chirurgie mammaire, vous pourrez mener une vie normale en 3 ou 4 jours. La plupart des malaises sont bien contrôlés par l’analgésie prescrite par le chirurgien plasticien, bien que les seins puissent faire mal de 3 à 5 jours et nous ressemblerons à une douleur semblable à des courbatures et douleurs. Par la suite, vous devrez porter un soutien-gorge spécial aussi longtemps que le médecin vous le demandera.

Pour augmenter la taille des seins, il existe des techniques tout à fait naturelles qui fonctionnent très bien, beaucoup de gens préfèrent se rendre dans les centres de chirurgie esthétique, mais ce n’est pas toujours l’option la plus recommandée, car le passage en salle d’opération peut présenter un risque pour la santé. Par conséquent, l’augmentation naturelle de la taille des seins est une excellente alternative.

Les remèdes à base de plantes pour augmenter la taille des seins comprennent une large gamme d’herbes comme le dong quai, le sawpalmetto ou le chardon béni, pour n’en nommer que quelques-uns. En plus de ces herbes et d’autres, l’exercice physique et une bonne nutrition jouent un rôle important dans la formation d’une esthétique corporelle harmonieuse.

Comment augmenter la poitrine de façon naturelle ?

Une bonne option pour les femmes et les hommes qui préfèrent les méthodes naturelles, en plus de la gymnastique, peut être d’incorporer des produits à base de plantes dans l’alimentation. Probablement à plusieurs reprises vous avez pensé à avoir une taille ou deux plus de poitrine pour montrer une jolie encolure. Que ce soit pour attirer le regard des gens ou pour vous sentir plus à l’aise, voici quelques remèdes naturels qui peuvent vous aider à atteindre votre but.

Cette merveilleuse graine de fenugrec contient de la diosgénine, qui favorise la croissance des cellules mammaires. La prise de fenugrec peut être appliquée en infusion comme le thé ou à l’extérieur sur les seins. Pour l’appliquer extérieurement il faut mélanger les graines en poudre avec une cuillerée d’huile végétale jusqu’à former une pâte. Ensuite, on l’applique sur les seins par un massage doux en effectuant des mouvements circulaires.

Sites Internet à découvrir :

Laisser un commentaire

*

code